- Project Runeberg -  L'instruction publique dans les états du nord: Suède, Norwége, Danemark /
153

(1876) [MARC] Author: Célestin Hippeau
Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Like | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (JPEG) - On this page / på denna sida - Suède - 3. Enseignement supérieur - Universités d'Upsal et de Lund

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has been proofread at least once. (diff) (history)
Denna sida har korrekturlästs minst en gång. (skillnad) (historik)

trente ans, pendant laquelle les officiers du roi de
Suède rapportèrent un grand nombre de livres
curieux et de précieux manuscrits. C’est de là que
provient la Bible de Luther, annotée à chaque page
de sa main même, édition rare, trésor envié de
toute l’Allemagne. C’est de là que provient aussi
une magnifique Bible du treizième siècle
considérée par M. Marmier[1] comme le plus beau et le plus
grand de tous les manuscrits européens.

Elle doit au comte de la Gardie une riche
collection de livres rares et de manuscrits islandais. Elle
a reçu de lui l’Edda de Snorri Sturleson et le
fameux Codex Argenteus contenant les quatre
évangiles traduits, au quatrième siècle, par l’évêque
Arien Ulphilas, en langue mésogothique, pour ceux
des Goths qui habitaient la Mésie. C’est un in-4°
en parchemin violet dont le texte est écrit en lettres
capitales d’argent et les citations de l’Ancien
Testament en lettres d’or[2].

La bibliothèque de l’Académie royale des sciences
est composée de 40,000 volumes; celle de l’Institut
de médecine et de chirurgie, de 18,000; celle de
l’Institut technologique, de 15,000; du Bureau central


[1] Revue des Deux-Mondes de septembre 1837.
[2] Quelques-uns des manuscrits conservés dans les
bibliothèques de Suède el dans celles du Danemark ont été l’objet de
savantes études de la part de M. Geffroy, qui a publié en 1855
ses Lettres inédites notées et extraits des manuscrits français de
Suède et de Danemark
.

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Mon Dec 12 07:09:43 2016 (aronsson) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/instnord/0199.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free