- Project Runeberg -  Från Jean Bernadottes ungdom /
99

(1889) [MARC] Author: Fredrik Ulrik Wrangel
Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (TIFF) - On this page / på denna sida - VII

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has been proofread at least once. (diff) (history)
Denna sida har korrekturlästs minst en gång. (skillnad) (historik)

que les chefs seront instruits de sa promotion . . . . . .
Je pense donc que vous presserés le citoyen Junker, qui
pourra remedier à tout cela, en se depechant de me faire
expedier mon nouvel ordre de service, et me l’envoyer
sans pertes de temps, avant qu’on nomme à son employ
de capitaine.

Je vous ay ecrit la veille de mon départ pour une
expédition, par suite de la bizarrerie de mon sort j’ay été
oublié dans le compte qui a été rendu à la Convention
relativement à cette affaire. Cependant je ne me plains
pas de Custine, je lui rends justice sil eut été instruit de
la manière courageuse avec laquelle je métais conduit, il
n’aurait pas manqué den parler; en arrivant sur le champ
de bataille, et sans qu’on eut eu le temps de se deployer,
puisque le mouvement n’était pas encore venu de la tête
de la ligne, jentendis un murmure géneral à cette même
tête; des cris perçant firent entendre sauve qui peut! nous
sommes perdus! des cavaliers fuyards jettoient la terreur
et l’épouvante dans la colonne, les canons fuyoient et la
déroute sembloient être complette, puisque un ebranlement
venu de la tête avoit donné une impulsion si rapide
que les pelotons confondus les uns avec les autres
sentretuoient reciproquement, Tandis que d’autres cherchoient
leur salut dans la fuitte, à ce triste spectacle, un
mouvement d’indignation et de fureur sempare de mes sens,
et ne voyant autour de moy aucun chef capable de
remettre l’ordre, je cours au centre du bataillon deja
entrémelé. Je crie, Je gronde, Je supplie Jordonne, la
confusion est telle qu’on ne m’entend pas; Mil coups de
fusils se font entendre, et je n’en évite plusieurs quen
redressant les canons avec la pointe de mon sabre, Je vole
à la queue du bataillon qui était devenüe tête, mon cheval
est culbuté, Je ne quitte pas prise: »Soldats dis-je c’est
icy le point de ralliment, forcés de plier à l’implusion
rapide qui vous a entrainés malgré vous, vous nirez pas

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Tue Sep 28 13:01:07 2021 (aronsson) (diff) (history) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/jeanbern/0103.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free