- Project Runeberg -  Personhistorisk tidskrift / Femte årgången 1903 /
69

(1899-1908)
Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (TIFF) - On this page / på denna sida - Minnen af Gustaf IV Adolf

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has been proofread at least once. (diff) (history)
Denna sida har korrekturlästs minst en gång. (skillnad) (historik)

3. »Öfverste Gustafsson» till d. v. M:lle Naef, januari 1836.

A la Demoiselle R. A. Naef
à Grandson chez M:lle Cornu.

Mademoiselle,

Le premier de ce mois, jour de l’an, Vos chers parents
m’ont remis une lettre signée par Vous, mais sans
adresse, laquelle je devais cependant considerer
comme m’éttant due par rapport à l’interêt que je
suis sensé de Vous inspirer et dans laquelle Vous
voulez bien m’exprimer les vœux que Vous m’adressez
au renouvellement de l’année. J’avous qu’il m’eut
été flateur de recevoir cette lettre à mon adresse
c’eut été une veritable marque de Votre souvenir
auquel j’attacherais toujours du prix. Vous dites
que le séjour de Grandson Vous plait beaucoup parce
que Vous y jouez la comédie; sous ce rapport il ne
me plairait pas, surtout d’y voir représenter la
Reine de Suéde, ne sachant pas encore laquelle et
de Vous savoir travestie en Prince pourquoi pas en
Princesse? Si comme Vous me le dite Vous croyez que
je prends beaucoup d’interet à Vous, sachez que cet
interet se fonde sur celui que m’inspire Vos chers
parents par leur conduite envers moi, dont les soins
obligeants et hospitaliers ont tant contribués à
adoucir l’amertume des persécutions auxquelles je
suis en but. Connaissant Votre attachement filiale
et étant persuadé de Votre sincerité a remplir les
devoirs que Vous devez aux auteurs de Vos jours,
je prendrai toujours une part sincére à tout ce qui
pourra contribuer à Votre bonheur.

Agréez, Mademoiselle, l’expression des vœux de mon
cœur et de mon dévouement.

L’Anonyme.

S:t Gall.

Janvier 1836.

4. Öfverste Gustafsson till demoiselle Naef den 21 mars 1836.

Mademoiselle

Il me tarda à Vous exprimer ma reconnoissance pour la
lettre aimable que Vous venez de m’adresser derechèf,
et sous mon adresse, datée du 21 Février. Cela me
persuade que Vous Vous rapellez de moi aprésent,
sans aucun scrupule. Vous croyez avoir manquée aux
convenances en omettant de m’adresser Votre première
lettre, et Vous me priez de Vous le pardonner à
l’égard de votre âge; mais ce n’est pas à Vous
Madem:lle que j’en attribue la fantaisie, ce n’est
qu’a Votre Gouvernante, qui à son âge Vous a fait
jouer cette petite comédie avec moi.... Je regrète
que Vous ne daignez me donner quelques

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Wed Nov 10 19:13:07 2021 (aronsson) (diff) (history) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/pht/1903/0075.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free