- Project Runeberg -  Upplands fornminnesförenings tidskrift / XLIII:1 /
95

Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (TIFF) - On this page / på denna sida - Sidor ...

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has never been proofread. / Denna sida har aldrig korrekturlästs.

Plogen från Svarvarbo

95

La charrue de Svarvarbo.

Par Hjalmar Lar sen.

En 1911, pendant des travaux de drainage, on trouva une charrue
en bois dans une tourbière qui fait j>artie de la ferme de Svarvarbo
dans la province d’Uppland. Mais ce n’est qu’en 1924 que cette charrue
fut envoyée au Musée de 1’Université d’Upsal.

Comme le paysan de Svarvarbo qui 1’avait trouvée pouvait fournir
des renseignements tres precis sur 1’emplacement de la découverte, il
a été possible de déterminer d ’une manière tout à fait exacte la
position de la charrue par rapport à la stratification du terrain. Par
1’analyse des diatomées et du pollen contenu dans la même couche
géologique Tordre chronologique a pu être établi avec encore plus de
precision. Le compte-rendu détaillé de ces analyses sera publié
ulté-rieurement.

L’analyse des diatomées a été faite par Mme Astrid
Cleve-v. Euler. Il en résulte qu’à 1’époque indiquée par la position de la
charrue, la mer postglaciale avait déjà reculé, car les diatomées nous
montrent une flore d’eau douce avec des détritus bien organisés.
L’ana-lyse du pollen faite par M. E. Granlund a donné un resultat
indiscu-table — en admettant, bien entendu, que remplacement de la charrue
ait été déterminé avec exactitude, et à ce sujet il n’y a point de
doute. L’examen du sol ou la trouvaille fut faite a pennis de fixer
une date approximative: vers le debut ou le milieu de 1’époque
sub-boréale; et apres avoir réuni un assez grand nombre de matériaux de
comparalson provenant de la region environnante on a pu attribuer la
charrue plus précisément à cette partie de 1’époque subboréale qui
correspond au milieu du premier àge du bronze.

La gravure 4 nous montre la charrue (A représente la charrue vue
de cöté, B le manche vu de cöté et C la partie antérieure vue d’en
haut). On trouve p. 89 un tableau qui indique les principales mesures
de la charrue; les lettres A—H y ont la même valeur que sur la
gravure 5.

La charrue, qui mesure 1 m 85 d’une extrémité à 1’autre, se
com-pose d’une branche de chêne dont on a utilisé la courbure naturelle
et qu’on a équarrie tantot dans le sens vertical tantot dans le sens
horizontal. L’épaisseur de la charrue n’est donc pas partout la même.
Ainsi le manche, équarri sur les deux bords latéraux, est beaucoup plus
haut que large. C’est qu’il est fait pour résister surtout aux forces
qui agissent dans le sens vertical et notamment dans celui de la
mar-che de la charrue. Quant à la partie inférieure de la charrue, la
lar-geur en est plus grande que la hauteur. Le manche se termine par
une poignée bien faite, taillée avec un outil peu tranchant. La
partie inférieure de la charrue est — comme le montre la gravure —
beaucoup plus épaisse que le .manche. Elle se termine par un sep

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Fri Feb 4 18:33:20 2022 (aronsson) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/uppfornmi/431/0097.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free