- Project Runeberg -  Upplands fornminnesförenings tidskrift / XLIII:1 /
96

Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (TIFF) - On this page / på denna sida - Sidor ...

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has never been proofread. / Denna sida har aldrig korrekturlästs.

9(5 Hjalmar Larsen

horizontal et obtus, large de 71 mm. Cette partie est la seule qui
montre des traces d’usure. Ces traces consistent en un certain nombre
de raies qui partent du bout du sep.

La charrue présente, sur une de ses faces, quelques marques de
coups de hache. Selon M.. Rosenberg, conservateur à Copenhague, la
hache employée aurait été en métal.

Telle qu’elle a été découverte, la charrue semble complète. 11 n’y
a aucune trace de soc. (Cf. S. Muller, Charrue, joug et mors, dans
Mémoires . de la Société royale des antiquaires du Nord (Copenhague),
Nouv. sér. 1902—07 pp. 20 ss. qui décrit la charrue de Dostrup.) Rien
ne semble indiquer non plus qu’un timon ait été attaché à la charrue.
Il se peut qu’une corde ait été fixéé en A (voir la gravure 5) car le
bois s’y trouvé un peu endommagé. Il est cependant impossible de
dire si cette lésion est due à 1’usure ou à la décomposition du bois.
On a donc du. faire avancer la charrue en la poussant ou en tirant
d’une corde.

En fait de charrues préhistoriques datées cet article mentionne

1) un sep de charrue datant de 1’áge de la pierre et trouvé à
Bodman sur le lac de Constance,

2) des dessins de charrues provenant des glyphes des rochers
ligures,

3) une «charrue à crochet» et une «charrue a semelle» provenant
des glyphes des rochers de la province de Bohuslän (Suède),

4) la charrue en bois de Dostrup (Danemark),

5) la curieuse charrue de Tannheim dans la vallée de 1’Iller
(Hall-stadt III),

6) un soc provenant du cháteau romain de Saalburg,

7) un certain nombre de charrues du modèle décrit par Hésiode
et trouvées en Grèce et en Italie.

A cause des rares matériaux dont on dispose et de nos
connais-sances trop imparfaites de la genèse des charrues primitives il est bien
difficile de fixer la place exacte de la charrue de Svarvarbo dans
revolution des différents types de charrues. Or parmi les diverses formes
de charrues découvertes jusqu’ici il n’est aucune— abstraction faite
du fragment trouvé à Bodman — qui ne se compose de plusieurs
parties. Comme type, la charrue de Svarvarbo semble donc être plus
primitive que les autres.

S’il est permis de faire remonter les «charrues à crochet» aux
bätons à creuser, la charrue de Svarvarbo, plus ancienne comme type,
doit representer une phase intermédiaire entré lesdites charrues et les
bätons à creuser. .

L’article qu’on vient de résumer n’est à son tour que le resumé
d’un mémoire que Tauteur a envoyé en 1927 à la revue «Anthropos»
de Vienne, sur la demande de la rédaction de cette revue. Pour des
raisons que 1’auteur ignore, cet article n’a pas encore été publié.

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Fri Feb 4 18:33:20 2022 (aronsson) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/uppfornmi/431/0098.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free