- Project Runeberg -  La Norvège littéraire /
198

(1868) [MARC] Author: Paul Botten-Hansen - Tema: Norwegian Literature
Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (JPEG) - On this page / på denna sida - La presse périodique - Précis de l’histoire de la presse périodique en Norvége

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has never been proofread. / Denna sida har aldrig korrekturlästs.

198
tiania, et qui trouvait ses plus puissants alliés dans les revirements
simultanés dans les élections au Stortbing et dans Topinion publique.
L année 1832 fut plus riche qu’aucune autre en nouvéaux journaux.
Sans compter plusieurs gazettes qui n’eurent qu’une courte existencej
il fut créé 3 journaux de province qui paraissent encore aujourddiui.
Mais te Morgenblad et ces journaux, aussi bien que toute notré
presse, étaient encore trés pauvres sous le rapport du contenu: un
grand nombre de matiéres, continuellement traitées par la presse
étrangére, furent complétement négligées ou seulement superficielle
ment mentionnées. Ålors parut en 1836 un nouveau journal „Den
Gon stitutione 11 e“, organisé d’aprés les meilleurs journaux étrangers
de 1 époque et uniquement rédigé par des hommes de connaissances
et de talenta, savoir C. A. Foug st ad, U. Å. Motzfeldt et A. M.
Schweigaard, avec collaboration de J. S. Welhaven et d’autres;
depuis 1841 continué par A. Muncli en qualité de rédacteur
en cbef. En face de ce gout de destruction souvent sauvage
et de cet égoisme et cette brutalité patriotiques auxquels la
presse de I’opposition servait souvent d’organe, ce nouveau journal
occupa dans la politique une pdsition conservatrice, et, en face des
éclats bruyants de nationalité, il chercha å conserver, dans la litté
rature aussi bien que dans Part, nos relations avec la civilisation
européenne. Le Constitutionnel n’était cependant pas de force å
lutter avec le Morgenblad, qui avait de son coté Pavantage de Påge
et les intéréts d une foule avide d’opposition. Mais, cependant le
rival victorieux fut obligé de doubler son volume sans augmenter
son prix et de veiller å rendre les matiéres plus abondantes et
plus universelles.
Au milieu de la lutte meme des deux journaux rivaux surgit
un journaliste qui, par sa capacité de publiciste et Pindépendance de
ses idées, occupe dans notre presse une place unique. Ce fut L. Kr.
Da a. En 1840 il fonda „Gr an skere n“, journal d’opposition élevé, qui
ne s’arréta pas, å Finstar de ses collégues, å une critique mesquine
de quelques actes du gouvernement et de quelques fonctionnaires
publics, mais qui présenta de nouvelles idées et des projets de réfor
mes grandes et radicales, notamment dbaprés Pexemple de PAngle
terre. Ce journal cessa cependant de paraitre aprés un peu p]us
de 2 ans, et des lors le Morgenblad fut le seul organe de Popposi
tion fiancbe et décidée, Aprés la révolution de Eévrier cette oppo
tion prit un moment un caractére démocratique trés prononcé. Toute
fois la politique du Morgenblad eut bientot un nouvel adversaire
aans le C lir is ti ani a-P os t (Courrier de Christiania), créé par le
Parti conserx ateur modéré dont „Le Constitutionnel" avait été
I’organe. Ce journal parut pour la premiere fois le 17 Mai 1848. Fondé
avec des capitaux suffisants, il comptait déjå dés I’origine un grand
nombre de collaborateurs cajiables, quitraitérent avecintelligenceetpro

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Sun Dec 10 21:13:27 2023 (aronsson) (download) << Previous Next >>
https://runeberg.org/norvlitt/0218.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free