- Project Runeberg -  Personhistorisk tidskrift / Sjunde årgången 1905 /
94

(1899-1908)
Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (TIFF) - On this page / på denna sida - Tessiniana i Kungl. Preussiska husarkivet, af Fritz Arnheim

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has been proofread at least once. (diff) (history)
Denna sida har korrekturlästs minst en gång. (skillnad) (historik)

legis neminem excusat», l’ignorance de la loi n’excuse personne?
Peut-étre ont-elles trop bu la veille[1], mais l’ivrognerie n’est-elle pas un acte
volontaire?! Nous connaissons les criminelles, nous savons le lieu du
délit, nous n’ignorons pas la nature du crime.

Il serait inouï que des juges restassent sans jugement. Or je
conclus – comme autorisé en qualité de rapporteur à ouvrir les avis
– que la demoiselle de Knesebeck, vu sa qualité d’étrangère, ne sera
que reprise en justice, et, pour lui apprendre à l’avenir ce que c’est
que l’humilité et la parfaite obéissance, elle sera reçue dès ce soir
dans l’ordre vénérable des Mops par la grande-maîtresse[2] ici présente,
et cela sans égard à sa qualité de sans-quartier. La demoiselle de
Gri[e]sheim, afin de l’accoutumer à captiver ses volontés, n’en sera plus
la maîtresse, et dans tous les lieux relevés où elle se trouvera, on
lui fera des cendres[3]. Pour enseigner à mademoiselle Taube ce que
c’est que l’attention, elle ramassera un mot de chacun de ses juges et
composera ensuite une histoire, où tous ces mêmes mots entreront,
nous réservant, en cas d’oubli d’aucune(!) d’icelles (!), de lui infliger
une nouvelle peine. La Naine en sera quitte pour coucher cette nuit
dans sa belle robe neuve, et l’on a lieu d’espérer qu’un pareil
chiffonnement de ses atours la rendra dorénavant plus matineuse. Mais comme
par-dessus ce premier délit la petite est encore accusée de contumace
et de ris immodérés, mon avis est qu’avant de sortir de la place, elle
fasse six vers à la gloire de Madame Royale. J’ai dit.

Ouï les conclusions du rapporteur, la sentence passa tout d’une
voix. En foi de quoi nous signons.

Exécuté le même jour 14 [25] août 1744.

        Louise Ulrique.
        Adolph Friderich.
        H. E. Wrangel[4].
        Ulrique L. Sparre[5].
        G. F. v. Rosen[6].
        Tessin, rapporteur.
        Fersen, greffier[7].


[1] Le soir auparavant on s’était amusé à faire de petits bateaux d’amande
qu’on allume et que l’on met dans un verre pour l’(!)avaler
. Lov. Ulrikas anm.
[2] La comtcsse Tessin. Lov. Ulrikas anm. -- Ulrika Lovisa Tessin, f. grefvinna
Sparre (1711-68), blef inom kort öfverhofmästarinna hos kronprinsessan och dennas
förtroliga gunstling.
[3] C’est la badinerie que l’on fait monter une personne sur la chaise. Ensuite
on allume un morceau de papier et l’on [la] fait descendre
. Lov. Ulrikas anm. --
Obs. ordleken »des cendres» och »descendre»!
[4] C’est madame de Strömfelt. Les femmes signent toujours ici par leur nom
de famille
. Lov. Ulrikas anm. -- Hofmästarinnan grefvinnan Hedvig Eleonora
Strömfelt, f. Wrangel (1687-1751), änka efter riksrådet grefve Joh. Strömfelt (1678-1736).
Lov. Ulrika skattade henne och hennes barn mycket högt.
[5] C’est la comtesse Tessin. Lov. Ulrikas anm.
[6] Cest un sénateur. Lov. Ulrikas anm. -- Riksrådet och generalmajoren
friherre (sedermera grefve) Gust. Fredrik von Rosen (1688-1769).
[7] Om grefve Carl Reinhold v. Fersen, se ofvan sid. 90 not. 1.

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Fri Feb 4 15:28:23 2022 (aronsson) (diff) (history) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/pht/1905/0114.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free