- Project Runeberg -  Samtiden : tidsskrift for politikk, litteratur og samfunnsspørsmål / Enogtyvende aargang. 1910 /
438

(1890-1914) With: Gerhard Gran
Table of Contents / Innehåll | << Previous | Next >>
  Project Runeberg | Like | Catalog | Recent Changes | Donate | Comments? |   

Full resolution (JPEG) - On this page / på denna sida - P. S. la Chesnais: «Un peuple qui meurt»

scanned image

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Below is the raw OCR text from the above scanned image. Do you see an error? Proofread the page now!
Här nedan syns maskintolkade texten från faksimilbilden ovan. Ser du något fel? Korrekturläs sidan nu!

This page has never been proofread. / Denna sida har aldrig korrekturlästs.

P. S. la Chesnais.
Paris, 4 juillet
P. S. la Chesnais.
cela existe seulement å Fétat de phénoméne isolé et rare.
Il a tout simplement rencontré des Francais qui lui ont
raconté des histoires.
Je me rappelle un Norvégien, garcon intelligent et instruit,
qui m’a parlé des jeunes filles norvégiennes, de leur liberté
d’allures, des sorties en ville et des parties de campagne
qu’elles peuvent organiser avec des jeunes gens. D’aprés lui,
la conséquence de tout cela est qu’å un grand nombre (je
crois méme quil m’a dit la plupart) des jeunes filles nor
végiennes, le mariage n’apprend rien de nouveau. Que pen
seriez vous de moi si, revenu en France, j’avais écrit un
article sur la Norvége ou j’aurais raconté qu’il existe en cc
pays une coutume générale de grande promiscuité entre jeunes
gens des deux sexes, et que la chose est tolérée, tant que tout
se passe de facon discréte?
Et j’en ai entendu bien d’autres, comme, par exemple,
la fréquence des parricides, dans les fermes isolées par la
neige, I’hiver, lorsque le pére ågé, ayant transmis son bien å
Fun de ses fils, est devenu une charge.
A se documenter par cette méthode orale, on pourrait,
de n’importe quel pays, tracer un tableau effroyable.
Croyez bien, cher monsieur, que je ne suis nullement
disposé å protester contre les articles malveillants ou injustes
qui peuvent étre écrits sur mon pays. Cest I’estime ou je
tiens votre revue qui me fait protester contre un article
mauvais, moins encore par ses conclusions, que par la légéreté
dont il témoigne.
Et quand il y aurait dans tout cela un fond de vérité
substantielle, la France serait-elle «un peuple qui meurt»?
Songez å la description des mæurs norvégiennes vers 1860
que Fon aurait pu faire d’apres Eilert Sundt, au moment
méme 011 votre pays allait entrer dans une periode si brillante.
Veuillez agréer Fexpression de mes sentiments les meilleurs
De maa la mig faa lov til at protestere mot hr. Givskovs artikel i
Samtiden, som jeg læste igaar. Jeg ser nok at han citerer en og anden
forfatter, men nogen løsrevne sætninger kan man jo sagtens finde ut til støtte
for hvad det skal være; jeg ser ogsaa at han nævner nogen sensationelle og
Kjære hr. redaktør.
438

<< prev. page << föreg. sida <<     >> nästa sida >> next page >>


Project Runeberg, Fri Jan 31 02:28:14 2020 (aronsson) (download) << Previous Next >>
http://runeberg.org/samtiden/1910/0446.html

Valid HTML 4.0! All our files are DRM-free